Le Sergent Recruteur, Paris – Jaime Hayon au garde-à-vous

Il est des designers dont le style, identifiable au premier coup d’œil, transcende leur époque. Jaime Hayon est de ceux-là. Fantasque, onirique, exubérant… les qualificatifs ne manquent pas pour décrire le travail de ce jeune Espagnol, devenu en quelques années la nouvelle coqueluche du design international. On avait adoré son fauteuil Pina imaginé pour Magis, ou encore l’incroyable canapé Favn édité par Fritz Hansen : des créations douces et fortes à la fois, capables de réveiller par leur seule présence les intérieurs les plus léthargiques.

Quel plaisir donc d’apprendre l’ouverture à Paris, dans le quartier de l’Île-Saint-Louis, d’un restaurant entièrement décoré par ses soins !

Dès la façade, Le Sergent Recruteur impose une atmosphère décalée : armure de chevalier moyenâgeux et suspensions dorées, la fantaisie de Monsieur Hayon exprimée dans toute sa splendeur.

 

 

A l’intérieur, le décor impeccablement maîtrisé mêle simplicité, harmonie et chaleur. Fauteuils d’inspiration 50’s, sublime comptoir en marbre et éclairage savamment dosé composent l’ambiance de cette cantine décidément très chic. Une large ouverture laisse apercevoir depuis la salle le chef Antonin Bonnet et sa brigade qui s’agitent pour mitonner des plats dont le seul nom laisse rêveur : galantine de lapin rex du Poitou, thon mi-cuit et tapenade de cèpes, ou encore pintade du patis aubergine sésame… Ici, on ne vient pas seulement pour la déco !

 

 

 

Appelé à devenir incontournable, Le Sergent Recruteur a déjà décroché sa première étoile au guide rouge, et multiplie les critiques dithyrambiques. Alors si vous aussi vous voulez en prendre plein les yeux (et le palais), réservez vite une table !

Pour voir plus d’images, rendez-vous sur notre page Facebook.

Something to Say?

Your email address will not be published.